vendredi 18 mars 2016
online casinos
Dernières nouvelles / Breaking news
Vous êtes ici: Accueil » Culture » Le monde arabe en cinq conférences
Le monde arabe en cinq conférences

Le monde arabe en cinq conférences

La Fondation culturelle Jean-de-Brébeuf présente une série de cinq conférences portant sur la civilisation des arabes les mercredi 9, 16, 23 et 30 mars ainsi que le mercredi 6 avril. Ces présentations vous familiariseront avec les constructions laissées par cette civilisation mais également avec l’organisation particulière de cette société ou règnent des califes, des émirs, des sultans, des sufis, des khadis et des imams.

La civilisation islamique ou monde musulman désigne la zone géographique couverte par l’expansion musulmane. La civilisation islamique s’identifie à la civilisation arabe de la période dite arabe classique (les deux notions sont en effet identiques jusqu’à la chute du Califat de Bagdad le 10 février 1258).
Ensuite elle ne coïncide plus totalement à l’ensemble des musulmans à travers le monde. Elle se développe et se concentre dans des pays dont les régimes politiques appliquent, ou dont les sociétés sont fortement influencées par les lois islamiques (charia).

La religion musulmane naît en Arabie en 622 à la suite de ce que Mahomet présente comme des révélations. En une centaine d’années, elle se diffuse à une importante partie du bassin méditerranéen par les conquêtes arabes. Après la chute de la dynastie des Omeyyades (750), le monde musulman se morcelle en plusieurs entités politiques (califats, émirats, sultanats) souvent rivales.

Au XIe siècle, l’irruption des ottomans venus d’Asie centrale bouleverse la géographie du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord et provoque les croisades. L’Empire ottoman durera de 1299 à 1922 avec trois dates marquantes: prise de Constantinople en 1453, siège de Vienne en 1529, bataille de Lépante en 1571.
L’islam -dans un contexte de relatif déclin des empires voisins (byzantin et perse) se propage en Afrique du Nord (peuplée de longue date par les Berbères), dans la péninsule ibérique (dirigée alors par des peuples germaniques). Elle s’implante également en Asie occidentale. Elle conquiert la Perse et grignote peu à peu, puis fera plus tard disparaître l’Empire Byzantin. Certaines de ces régions, diverses par leur peuplement, connaissaient l’esclavage et la traite des esclaves depuis l’Antiquité et les conserveront.
Durant le califat d’Abu Bakr, le premier calife, l’islam commence immédiatement ses conquêtes territoriales hors de la péninsule arabique après avoir assuré l’ordre et l’union des tribus par des razzias en Mésopotamie et en Syrie-Palestine (sauf Jérusalem et Césarée) alors sous le règne de Byzance, en 633 et 634.
Le monde islamique n’est devenu à majorité musulmane que dans le cours du XIIIe siècle.
Cette expansion géographique majeure, depuis l’Espagne (al-Andalus) et l’Ifriqiya à l’Ouest, jusqu’à l’Inde à l’est, provoque l’installation ou l’acculturation de populations par la culture islamique.

La volonté de faire connaître l’islam dans le cadre du Djihad, propage sa version particulière d’un dieu unique, distincte de celle des Byzantins. Une autre conséquence sera une domination rapide du commerce international de l’époque, monopole qui sera perdu avec la mise en service de grands navires contournant l’Afrique et la découverte du Nouveau Monde.

Les mercredi de 12h 30 à 14h 30 au 5625 avenue Decelles, local G 1.75
60 $ pour les membres, 75 $ pour les non-membres
Photo : la Grande Mosquée de Kairouan

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll To Top